Postulat : "l'art s'enseigne..."
Le ministère de la culture a coordonné à partir du début des années 2000, une nouvelle réforme qui avait pour objectif d'inscrire les cursus des écoles supérieures d'art et de design dans le gabarit Licence-Master-Doctorat (LMD) de l'enseignement supérieur. Ce fût un considérable travail de concertation avec les écoles pour discerner les pratiques, les enseignements, les formations, les nommer et pour redéfinir une nouvelle cartographie des écoles supérieure d'art et de design, en France. Les réunions, les échanges étaient le quotidien de tous les partenaires, de tous les acteurs des écoles. Ce fût le temps également des accompagnements, des échanges, de partages de convictions fortes.
Une action incitative de recherche fût également mise en place. Elle avait pour objet de renouveler cette question de la recherche à l'aune de travaux menés par des enseignants afin de leur permettre in fine de structurer des équipes, des expérimentations dans la durée nécessaire à leurs spécificités , leur environnement.
En 2005, est apparu la nécessité d'organiser un colloque : "Chercher sa recherche". Cette occasion a permis d'inviter des porteurs de projets de recherche, enseignant ou dirigeant des écoles en France mais aussi en Europe.
Et, j'ai eu le plaisir de retranscrire l'intervention de Jean-Luc Nancy, philosophe, qui ayant été généreux de son temps, a assisté à ces journées. L'objet de son intervention était de rassembler les propos tenus afin d'éclairer notre lanterne. Non pas pour une conclusion, mais afin de tenter de situer nos interrogations avec un regard un peu extérieur, tout en nous livrant d'autres questions réflexives pour chacun. Jean-Luc Nancy avec une parole spontanée, dont j'ai conservé la trace, manifesta un intérêt essentiel pour les problématiques soulevées par l'assemblée des participants réunis alors.
Droits réservés Jean-Luc Nancy, philosophe. 
Tous droits réservés Pascal Philippe Guernier (c) 2021 &...Back to Top